Sangue dal naso in gravidanza: i rimedi naturali

Le sang du nez pendant la grossesse: les remèdes naturels

Le sang du nez, de la grossesse, aussi appelé épistaxis gravidique, ne doit pas effrayer immédiatement. Clairement, il est bon de communiquer avec votre médecin ou votre gynécologue pour vérifier que tout va pour le mieux, et qu’il y a d’autres problèmes, mais c’est souvent la carence en vitamine C. D’autres fois, il est question de l’inflammation et de la rinopatie gravidiche.

La perte de sang par le nez dans la grossesse, alors, est un trouble assez fréquent. Alors, laissez-nous voir les causes, et, par-dessus tout, les remèdes naturels.

Le sang du nez pendant la grossesse: les remèdes naturels

Dans la grossesse, les hormones de l’attente scombussolano un peu de tout, même les muqueuses, telles que celles du nez, qu’à cause de la progestérone sont plus fragiles que d’habitude. C’est pourquoi, en cas de grossesse, il est fréquent de souffrir de saignements des gencives ou du nez (surtout si déjà, dans le passé, si j’ai souffert).

Parfois, comme nous l’avons dit, c’est la carence en vitamine C, l’autre de vasomoteurs de grossesse, qui est uneinflammation des cornets, les éléments de la nez qui filtre l’air respiré, et que dans la grossesse, l’apport de sang à la plupart des habituellement, à l’inflammation. Cela provoque des difficultés à respirer et, parfois, des épistaxis (ou saignements de nez).

Dans le cas de sang par le nez, lors de la grossesse, le sang du nez dans les périodes de “normal”, c’est bien de ne pas la pointe la tête en arrière afin de réduire le débit, mais chinarla de l’avant pour ne pas ingérer le sang à travers la gorge. Nous éviter, ensuite, de se moucher le nez, pour éviter d’augmenter le débit. Secouez-le, et ensuite, les narines avec les doigts pour comprimer les vaisseaux qui causent le flux et appliquer un sac de glace sur le front (ou un chiffon légèrement humidifié avec de l’eau froide).

Ce sont les règles à suivre lorsque nous sommes confrontés à l’épistaxis. Pour l’empêcher, au lieu de cela, nous pouvons compter sur quelques méthodes naturelles.

Tout d’abord, il est bon d’ augmenter l’apport en vitamine C, avec des suppléments comme la rose hanches en poudre, mais aussi par le biais de l’alimentation, de rappeler que la vitamine C est détruite par la chaleur et par conséquent, il est toujours préférable de choisir des fruits et des légumes frais et crus. Via gratuitement puis le jus d’orange, mais seulement si pressée à froid, et si on en boit immédiatement (après seulement quelques heures de la vitamine C se ne va), et en évitant de boire du café immédiatement après la caféine inhibe l’absorption de la vitamine C). En été oui ” aux abricots de la saison et de poivrons jaunes et en hiver, oui pour les mandarins, d’agrumes et de saison est pressé au moment ou mangé en tranches.

Une autre astuce est, dans la grossesse, de maintenir à l’intérieur des narines, et la membrane muqueuse est bien humidifié, afin de ne pas causer des coupures et des croûtes. Il y a des beurres fait pour le nez, et les lubrifiants destinés à être appliqués plusieurs fois par jour, surtout après avoir soufflé le nez.

Nous éviter, cependant, le spray nasal des vasoconstricteurs, anti-froid, principalement parce qu’ils ne sont pas adaptés à la grossesse et à la deuxième place, car ils peuvent causer des saignements.

Dans tous les cas, rappelons-nous, à son tour chez le médecin chaque fois que le sang du nez pendant la grossesse est généreux et constant, lorsque le sang vient de l’arrière du nez (avec un fort débit que les gouttes directement dans la gorge) et lorsqu’elle apparaît avec une fréquence, afin de vérifier qu’il y a des causes plus important pour être traité d’une manière différente.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *